What is Missing?

Auteur·e·s: 

L’œuvre What is Missing? de l’artiste et architecte Maya Lin est un monument à la mémoire des espèces et des écosystèmes de la planète terre. Le monument numérique prend la forme d’un répertoire exhaustif à l’interface intuitive qui réunit des informations de toutes sortes sur le royaume naturel; on y retrouve des images, des citations d’ouvrages scientifiques, historiques ou littéraires, des témoignages, des vidéos et des appels à l’action.

Concrètement, l’œuvre documente l’histoire connue de la vie d’espèces animales et végétales sur une carte du monde interactive. L’internaute peut explorer l’œuvre dans cette configuration spatiale ou choisir une composition temporelle en cliquant sur «View in Time», en haut à droite. Les points lumineux de la carte se réorganisent alors sur une ligne horizontale et chronologique. Il est ensuite possible d’explorer la pléthore d’information en choisissant des facettes de recherche apparaissant en bas de l’écran; «Video», «Stories», «Conversation» et «Disaster» qui sont à leur tour subdivisées en cinq catégories, soit «Species», «Extinct», «Habitat», «Anthro» et «Pollution». L’internaute peut même gagner en précision en cliquant sur «Sort by Color». Une légende détaillée lui permettra d’identifier la raison d’être des couleurs sur la carte, de «Marine Mammals» à «Waste and Sewage». Lorsqu’il clique sur un point, un nombre variable de pastilles s’alignent à la verticale. Chaque pastille correspond à une entrée composée d’une image, d’un court texte, d’options de partage sur les réseaux sociaux et de l’hyperlien «Add a Memory»1.

Ce dernier point mérite d’être précisé. La base de données est ouverte à l’externalisation, c’est-à-dire qu’elle invite les internautes à enrichir le monument numérique de récits personnels et intimes. Les contributions prennent la forme de témoignages et de souvenirs d’enfance. L’œuvre cherche de cette façon à impliquer l’internaute en le conviant à réfléchir à son environnement immédiat et ultimement, à le responsabiliser2. Les récits se concentrent sur la perte et la disparition comme le suggère le titre de l’œuvre qui, à notre avis, infléchit un rapport mélancolique au présent.

Le monument de Lin possède donc un aspect évolutif et dynamique qui le différencie des sculptures commémoratives traditionnelles qui occupent nos espaces publics. En effet, les monuments historiques parrainés par les gouvernements tendent à générer des controverses monstres. Le monument légitime une version singulière de l’histoire qui fait régulièrement violence aux communautés locales qui ne s’identifient pas au récit dominant. La multiplicité des voix est fréquemment réduite à un symbole universalisant qui, à son tour, domine l’espace public. What is Missing? propose un monument ouvert qui se déploie dans le cyberespace, monument qui prend la forme d’une base de données. La mémoire collective s’exprime-t-elle mieux au sein d’une structure mouvante pouvant accueillir la diversité?

Ce monument numérique est également tourné vers le futur… un futur durable et vert. La visée explicite de l’œuvre, telle qu’elle est énoncée dans la page «About»3, est de conscientiser les internautes et de les pousser à agir auprès d’initiatives locales ou internationales. L’œuvre fournit onze solutions concrètes, justifiées à l’aide d’études et de graphiques. Sous «Greenprint», on fournit un document qui identifie les causes majeures de la disparition des espèces et des écosystèmes et démystifie certaines croyances populaires quant à la valeur et l’impact de nos actions quotidiennes4.

Pour citer
Cortopassi, Gina. 18 août 2016. « What is Missing?, par Lin, Maya ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <http://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/what-missing>. Consulté le 24 novembre 2017.