From the Valley of the Deer

Auteur·e·s: 

C'est suite à une résidence d'artiste en 2012 à la célèbre distillerie écossaise Glenfiddich que l'artiste canadienne Jillian McDonald a créée From the Valley of the Deer, une oeuvre en réalité augmentée basée sur la géolocalisation. S'inspirant du nom de la distillerie («glenfiddich» signifie «vallée des cerfs» en gaélique), l'artiste marie une imagerie teintée de la nature et des mythes de l'Écosse avec la sienne, s'inspirant des films d'horreur1 pour créer une oeuvre hypermédiatique empreinte de sorcellerie.

Avant d'être une application mobile de réalité augmentée, l'oeuvre produite par McDonald pour la résidence de Glenfiddich, Valley of the Deer, consistait en un triptypique vidéo projeté en galerie.

Valley of the Deer - 3 Channels de Jillian McDonald, sur Vimeo

Les trois vidéos peuvent être visionnées simultanément sur Vimeo, permettant d'expérimenter dans sa forme originale l'esthétique et la symbolique de l'application de réalité augmentée. Les landes écossaises sont ainsi le théâtre de mises en scènes d'individus masqués de visages d'animaux et de crânes, de bêtes fantastiques spectrales. Des éléments de la vidéo rappellent la culture écossais: la cornemuse, le tartan, une inscription bilingue gaélique/anglais sur une clôture. Ces images étranges sont accompagnées d'un ambiance sonore angoissante dominée par la cornemuse, rappellant certaines oeuvres antérieures de McDonald qui empruntent au cinéma d'horreur.

Dans sa forme en réalité augmentée, l'oeuvre de McDonald sort de son contexte écossais pour maintenant s'étendre à différents endroits géolocalisés autour du globe. En téléchargeant l'application, les créatures du triptyque original se superposent aux rues et espaces des lieux choisis. Montréal possède un point d'intérêt dans l'application: le Centre CLARK. La ville de Québec, de son côté, possède 13 lieux où il est possible d'appercevoir les «revenants» de l'oeuvre originale.

From The Valley of the Deer marque le spectateur par son imagerie à la fois esthétique et angoissante, qui rend hommage au folklore écossais en rappelant des figures mythiques celtiques telle que la «bean nighe» (la figure à la tête de grenouille qui apparaît à 11:34 dans la vidéo). Par le biais de l'application mobile, McDonald donne une universalité et une contemporanéité à une culture minorisées, faute de transmission. 

Pour citer
Tremblay, Alexandra. 17 octobre 2017. « From the Valley of the Deer, par McDonald, Jillian ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <http://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/valley-deer>. Consulté le 21 février 2018.