mes/my contacts

Auteur·e·s: 

Mes/my contacts est une oeuvre hypermédiatique qui se développe en quatre temps. Les artistes incarnent chacun des personnes appelées par la propriétaire d'un téléphone cellulaire perdu. Leur nom, leur numéro de téléphone, leur adresse courriel ainsi que l'historique d'un faux échange de messages textes apparaissent dans le menu dudit téléphone, qui sert d'interface pour l'internaute. À partir de ce point, l'internaute est convié à explorer de faux sites personnels créés par les quatre artistes. Le profil de Marie-Josée Hardy mène vers le site Web d'une jeune femme se questionnant sur les recettes du bonheur. La navigation s'effectue à travers les multiples représentations du bonheur selon ce personnage ultra-kitsch. Celui de Marcio Lana-Lopez se divise en deux. Un première page présente des vidéos (enregistrées par Webcam) du bas de son visage ainsi qu'un texte réfléchissant sur l'utilité de l'art Web. Au bas de cette page, un lien renvoie l'internaute vers une soi-disant page personnelle de l'artiste, qui tente de retrouver ses grands-parents disparus au Moyen-Orient en 1958. Le profil de Maryse Larivière donne accès au contenu de son ordinateur personnel, l'artiste choisissant volontairement la position de victime potentielle de piratage. Finalement, le profil de James Prior propose une réflexion ludique sur la difficulté de concilier travail (et dans ce cas, création) et famille. L'oeuvre dans son ensemble s'amuse avec le travestissement des identités que permet le Web.

Pour citer
Galand, Sandrine. 20 juillet 2010. « mes/my contacts, par Hardy, Marie-Josée, Maryse Larivière, Marcio Lana-Lopez, James Prior et Agence Topo ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <http://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/mesmy-contacts>. Consulté le 22 août 2017.