Manifest

Manifest est une oeuvre interactive de l’artiste Pippin Barr qui ne se révèle pas du premier coup. D’entrée de jeu, nous sommes exposés à une page d'accueil qui présente une image pixélisée, changeant de couleur aux 8 secondes et affichant les mots MANIFEST, TRUTH, TRAIN et TRACK. TRUTH nous présente le récit du jeu. Nous avons affaire à un scientifique russe du nom de Romanov qui aurait fait la découverte du «Désirons», des particules sur lesquelles on pourrait se concentrer de manière à rendre nos désirs manifestes: «Train yourself to manifest the desirons in the application then apply them to your own life and have everything you want. Forever.» L’intertexte avec The Secret, oeuvre phare d’un mouvement de la pensée positive, est criant. Dans l’onglet TRAIN, nous retrouvons neuf sections aux noms divers: Wealth, Health, Love, Power, Family, Joy, Peace, Sex, Wisdom, soit les aspirations les plus convenues et universelles qu’un humain peut espérer atteindre. Chaque mot est accompagné d’un pictogramme similaire à la configuration d’un code QR. Chaque icône nous ramène à un tableau sur lequel on doit cliquer pour reproduire le motif de l’image originale. Nous devons faire aller nos réflexes afin de cliquer au bon moment pour figer la case soit en blanc ou en noir. Il ne faut que quelques navigations pour comprendre que le tout est entièrement aléatoire. Les résultats viennent nous confirmer que le degré de fidélité de notre reproduction du code QR est fallacieux et ce, pour nous faire continuer à jouer en quête de meilleurs résultats. TRACK nous permet de suivre notre progrès dans l’oeuvre. On peut aller consulter nos scores précédents ainsi que lire les maximes inventés de toutes pièces par Pippin Barr qui reprennent les tenants mystiques de la philosophie Romanovienne. On nous assigne aussi un statut fictif comme Ignition ou Ascent. L’oeuvre tente ouvertement de se moquer, mais aussi de commenter la pensée positive ainsi que la projection d'une volonté de changement et d'amélioration sur la technologie. Pippin Barr ironise ouvertement cette projection de spiritualité que l’humain fait sur la machine. Manifest permet à l’usager de repenser son rapport à la fonction sensible de la machine. L’oeuvre à été conçue en JavaScript avec l’interface Phaser pour la création du jeu.

Pour citer
Berthiaume, Jean-Michel et Pippin Barr. 15 Novembre 2016. « Manifest ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <http://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/manifest>. Consulté le 25 septembre 2017.