• It's More Than You Imagined (navigation filmée #1)

It's More Than You Imagined

Auteur·e·s: 

It's More Than You Imagined est une oeuvre hypermédiatique qui se présente sous la forme d'un recueil de trente-huit fragments. L'internaute est invité à naviguer dans ces fragments afin de reconstituer la trame narrative d'une intrigue qui gravite autour d'une histoire de fraude bancaire. Des informations de diverses natures sont à la disposition de l'internaute, dont des coupures de journaux, des extraits vidéo, des publicités, des discussions téléphoniques, des archives de caméra de sécurité, etc. Cette oeuvre développe un suspense grâce au contenu des divers fragments, révélant au compte-gouttes des informations qui, par effet d’accumulation, suggèrent peu à peu la gravité de l’histoire racontée. De fil en aiguille, des indices s’ajoutent, permettant à l’internaute de reconstituer la trame des événements étranges qui sont l’objet de ce récit.

Par ailleurs, deux modes de navigation sont proposés: l'internaute peut avoir une vue d'ensemble sur les liens qui unissent la totalité des fragments, ou encore naviguer dans une sorte d'environnement 3D où les séquences sont reliées entre elles par des fils. Ce dispositif de visualisation, en reprenant à son compte la métaphore de la toile, permet une saisie intuitive du vaste réseau des événements qui constituent l’oeuvre, ainsi que leur intrication. À la toute fin, si l'internaute a eu la patience de parcourir l'ensemble des fragments, il aura accès à une séquence finale qui lui révélera le noeud de l'intrigue. Ainsi, bien que cette oeuvre invite à une expérience lecturale de l’errance au gré des fragments, elle encourage aussi fortement une exploration totale de l’oeuvre en conservant pour le lecteur patient le fragment ultime qui permet de prendre connaissance du dénouement de l’intrigue.

La navigation dans It’s More Than You Imagined s’amorce toujours avec l’un des deux fragments centraux, intitulés Art Heist et The Affair. Ces deux fragments constituent l’une des belles trouvailles qui participent à l’intérêt de cette œuvre. En effet, ils se présentent comme un cube dont chacune des quatre faces propose un point de vue filmé d’une scène. L’internaute, à l’aide de sa souris, peut faire pivoter le cube afin de visionner l’action sous l’angle qu’il souhaite. Plus qu’une prouesse technique, ce procédé sert l’intrigue dans la mesure où il est nécessaire de visionner ces deux scènes à partir de différents points de vue de façon à bien saisir les enjeux soulevés par celles-ci. Chacun des quatre points de vue livre les informations nécessaires à la compréhension de l'histoire.

Après avoir visionné un premier fragment, l’internaute peut accéder à une carte représentant les diverses parties de l’œuvre. Au bas de l’écran, les mots «It’s more than you imagined» s’affichent peu à peu, informant l’internaute de l’évolution de sa navigation en indiquant le pourcentage des fragments visionnés.

It’s More Than You Imagined utilise à merveille le principe du recueil hypermédiatique, qu’il mobilise afin de créer une ambiance de navigation qui sied parfaitement au récit d’une intrigue. En effet, alors qu’une intrigue cinématographique traditionnelle, si complexe soit-elle, offre toujours une séquence unique au spectateur, le recueil hypermédiatique propose au contraire une navigation active au sein des divers indices qui permettent la résolution de cette intrigue. La notion d’interactivité, on le voit, participe grandement à la singularité de cette oeuvre, d’autant plus que le support hypermédiatique, par sa malléabilité et par la rapidité d’affichage des fragments qu’il rend possible, semble fait sur mesure pour la mise en place d’une telle oeuvre interactive. Cet aspect interactif de l’oeuvre vient évidemment renforcer le sentiment qu’a le spectateur de mener une enquête, puisque c’est lui qui choisit l’ordre dans lequel il examinera les pièces à conviction mises à sa disposition. Contrairement à l’expérience lecturale d’un roman policier où le lecteur peut s’identifier au personnage du détective, il est littéralement, ici, celui qui mène l’enquête. Évidemment, les divers indices sont prédéterminés et ne sont en fait pas très difficiles à trouver, puisqu’il s’agit au final de lire l’ensemble des fragments. Toutefois, il faut voir dans ce procédé une tentative de conférer au lecteur une certaine liberté dans l’évolution de son investigation. En effet, les parcours de reconnaissance sont en principe pratiquement illimités. L’internaute n’est donc pas dans la posture du cinéphile qui visionne les diverses scènes d’un film dans un ordre précis. Il est invité à participer activement à la succession des fragments en choisissant leur ordonnance. C’est ce procédé, dirons-nous, qui place le spectateur dans la position de l’enquêteur.

It’s More Than You Imagined est une œuvre qui présente un grand intérêt en ce qu’elle mobilise divers procédés propres aux hypermédias tout en déployant une intrigue bien ficelée. Les séquences filmées témoignent du professionnalisme (et du budget!) de la chaîne HBO. Il s’agit également, du moins à notre connaissance, de la première tentative par une chaîne de télévision de s’aventurer du côté des récits hypermédiatiques. Ainsi, It’s More Than You Imagined fait date, d’abord par l’originalité de son contenu, mais aussi par son statut d’oeuvre pionnière.

Anciennement hébergée au http://www.hboimagine.com/, l'oeuvre n'est aujourd'hui plus en ligne.
Des captures d'écran sont disponibles au http://www.thefwa.com/site/hbo-imagine. 

Pour citer
Brousseau, Simon. 7 juin 2010. « It's More Than You Imagined, par HBO, ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <http://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/its-more-you-imagined-0>. Consulté le 19 octobre 2017.