Émilie

Lancée en hiver 2013 sur le site de Radio-Canada, Émilie est une série interactive transmédia créée par Jean-Christophe Yacono (alias Yako) en collaboration avec la compagnie Akufen. Séparé en quatre épisodes, ce projet précède le long métrage éponyme réalisé par Guillaume Lonergan qui a pris l'affiche en avril de la même année. La série a d’ailleurs reçu le prix Gémeaux dans la catégorie «Meilleure série originale interactive». Cette comédie romantique tourne autour d'Émilie, une jeune femme montréalaise, et les quatre hommes qui tenteront de conquérir son cœur. Chaque épisode est donc le récit du périple de l’un de ces hommes et contribue à l’élaboration d’un récit global, tout en existant indépendamment. La série est non seulement fragmentée en raison des différents épisodes, mais également en raison de son évolution progressive. L’une des nombreuses façons dont la série sollicite le spectateur-internaute est de lui demander d’effectuer certains choix narratifs à la place des personnages: continuer son chemin ou s’arrêter pour parler avec une connaissance, écouter les messages sur son téléphone ou pas, etc. Parfois, c’est par le simple clic de la souris que le spectateur-internaute pourra intervenir dans le récit, mais souvent – et là réside l’originalité du projet – c’est à l’aide de son téléphone cellulaire qu’il pourra interagir avec l’œuvre et ses personnages. On demandera au spectateur-internaute de venir en aide aux personnages en envoyant des SMS, en les appelant et en recevant leurs appels, en envoyant et en recevant des courriels, en plus de participer à une séance de clavardage avec webcam. Bien que l'histoire semble créée à la manière d'un «récit dont vous êtes le héros», tous les chemins aboutissent au même dénouement, démontrant ainsi que l’utilisateur n’a que l’illusion de changer le cours du récit. L’expérience vécue avec Émilie est celle d’un brouillage des frontières entre la fiction et la réalité qui se construit à travers l'interaction des personnages du récit avec le spectateur-internaute, la création de sites web réels affiliés à la série (notamment http://unefillequisennuiealongueuil.com/ et http://www.taxi-apollon.com/), mais aussi à travers le pouvoir décisionnel donné au spectateur-internaute. Un pouvoir qui le rend complice en même temps qu'il en fait un personnage à part entière au sein du récit.

Pour citer
Guertin, Pascale, Sandrine Galand et Lisa Tronca. 15 janvier 2015. « Émilie, par Delfour, Francis et Guillaume Lonergan ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <http://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/emilie>. Consulté le 22 octobre 2017.