Diary of a Camper

Auteur·e·s: 
Diary of a Camper est la première production en Machinima à utiliser un moteur de jeu vidéo afin de produire un court-métrage de fiction. Ce film de moins de deux minutes présente les membres d'un «clan» de joueurs de Quake 2 qui se font systématiquement abattre par un tireur embusqué (appelé «camper» dans le jargon du jeu vidéo de tir à la première personne) avant de parvenir à le tuer. Bien que le scénario soit simple et que les dialogues limités (qui apparaissent sous forme d'entrée de «chat» au haut de l'écran) ne font pas de ce court-métrage une réussite d'un point de vue narratif, le mérite de cette oeuvre tient au fait d'avoir mis à jour la possibilité d'utiliser un enregistrement de performance dans un jeu vidéo en trois dimension afin de mettre en scène une production cinématographique virtuelle, et d'ouvrir la voie à une pratique artistique qui rend possible la réalisation de films d'animation pour quiconque possédant un jeu vidéo permettant l'enregistrement. C'est grâce à cette oeuvre pionnière que le Machinima a pu prendre son envol.