To This Day

Auteur·e·s: 

To this Day est une oeuvre hypermédiatique, créée en 2012, sous forme d’application pour écrans tactiles disponible gratuitement sur l’App Store. Il s’agit d’un pan du projet transmédiatique éponyme réalisé par Shane Koyczan autour d’un poème de sa composition. Le projet constitue une campagne de dénonciation et de prévention contre l'intimidation scolaire.

Le poème, tel qu’il est déclamé de manière très expressive par Koyczan, a servi de point de départ à 86 créateurs d'animation qui ont composé autant de courts-métrages de 20 secondes. Ces séquences, aux styles et univers variés, mises bout à bout constituent un film d’environ 7 minutes 30.

To This Day from To This Day on Vimeo.

Le projet transmédiatique se déploie donc autour du texte du poète canadien, disponible sur le site Web: http://www.tothisdayproject.com, où se trouvent par ailleurs des informations pour aider les victimes d’intimidation à l’école et leurs parents (Teen line et bullying.org), de la vidéo ci-dessus, et de l’application pour tablette tactile réalisée par Moving Tale.

L’application met en scène le poème tel qu’il est lu par Koyczan et diffuse de manière aléatoire les vidéos d’animation qui illustrent certaines strophes. Ainsi, chaque lecture et relecture du poème procure une expérience différente.

Le poème, dans l’application, est disponible en trois langues: français, anglais et espagnol. On peut le lire en déclenchant ou non la voix de Koyczan qui lit le poème dans sa version anglaise, mais on peut aussi enregistrer sa propre lecture à haute voix.

Chaque page correspond à une strophe du poème et on navigue de l’une à l’autre par un glissement du doigt de la droite vers la gauche, un mouvement habituel de feuilletage.

 

Le texte apparaît comme une pluie de mots en bas de chaque page, laissant place dans la partie supérieure de l’écran aux animations. Notons que l’on peut choisir de fixer le texte dans le menu qui se déclenche d’un tapotement du doigt sur l’icône de Moving Tale (un corbeau noir sur fond rouge) en bas de l’écran. Ce même menu met à disposition d’autres options comme un chapitrage des strophes en plus de proposer de choisir la langue du texte et de permettre, par exemple, d’éteindre la voix ou de faire éventuellement disparaître le texte en bas des pages. Toutes les icônes du menu et le mode de navigation sont explicités dans une fenêtre qui apparaît en cliquant sur le petit sigle «i» en haut à gauche de l’écran:

La lecture de Koyczan est accompagnée d’une musique composée par The short story long (Olivia Mennell, Stefan Bienz et Maiya Robbie), qui donne une tonalité à la fois mélancolique et dramatique à l’œuvre.

L’application possède aussi des fonctions sociales qui permettent de partager l’application ou certaines strophes via des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.

L‘œuvre est empreinte d’un grand lyrisme et témoigne des ravages psychologiques que les intimidations à l’école peuvent engendrer. Ces séquelles restent parfois indélébiles et ont un impact sur les victimes jusqu’à l’âge adulte (to this day). Le projet, qui est donc le fruit d’une participation collective (poète, réalisateurs de films d’animation, musiciens, éditeur d’application numérique) a aussi pour objectif de montrer, comme l'indique son site Web, «what a community of caring individuals are capable of when they come together

 

Pour citer
Guilet, Anaïs. 20 février 2015. « To This Day, par Koyczan, Shane et Moving Tale ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <http://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/day>. Consulté le 16 octobre 2017.