The Virtual Watchers

Auteur·e·s: 

En 2008, un groupe Facebook de citoyens américains se porte volontaire (dans le cadre d’un partenariat public-privé dont on ne nous donne pas les détails précis) afin de monitorer la frontière mexicaine grâce à un ensemble de caméras CCTV en direct : l’objectif était de contrer l’entrée illégale d’immigrants au pays. Basée sur la délation, la communauté RedServant (le nom a été changé pour des raisons de confidentialité, nous apprend le site de l’artiste) a donné lieu à un grand nombre d’arrestations (5331), qui sont le fruit d’un travail gratuit fourni par des citoyens, et ce jusqu’en 2012, année lors de laquelle le projet aurait pris fin faute de financement (Moll, 2016).

L’œuvre de Joanna Moll, Virtual Watchers, est le résultat d’une observation des interactions entre les participants du projet, qui ont créé des groupes sur la plateforme Facebook à partir desquels ils communiquaient entre eux leurs expériences. Sous forme de mosaïque étourdissante, le site web de l’œuvre répertorie ces échanges tout en les anonymisant.

Pour citer
Perron, Laurence. 08 avril 2020. « The Virtual Watchers ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <https://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/virtual-watchers>. Consulté le 29 novembre 2021.