Three Rails Live

Auteur·e·s: 

Trois rails sous tension (2012) de Roderick Coover, Nick Montfort et Scott Rettberg est une expérience en poésie combinatoire; il s'agit d'un générateur qui produit de courtes vidéos narratives qui se terminent par une morale. Les trois collaborateurs ont créé le système en travaillant à distance les uns des autres. Coover a envoyé une sélection d'images et de courts clips vidéo à Rettberg et à Montfort. Rettberg a visionné ces vidéos et leur a arbitrairement assigné un thème («Paysage et Destin», «Touristes», «Tué par un serpent», «Sites industriels», «Trains», «Inondation», «Toxique», «Vol», «Dépouillé» et «Third Rail») puis a écrit pour chaque thème trois court segments narratifs, avant d'enregistrer la lecture de ces récits. Montfort a fait une sélection précise d'images puis, empruntant la technique d'Harry Matthews, a écrit des «perverbes» (un mélange de deux proverbes distincts qui subvertit le sens de l'original) pour chacun des textes associés à une image. Montfort a également construit un générateur de titres qui crée arbitrairement un titre à chaque nouvelle lecture de l'œuvre. Il assigne ensuite à chaque histoire un perverbe, une morale, et le processus recommence. Ainsi, le système génère plusieurs courtes vidéos narratives formées de nouvelles juxtapositions d'images, de textes et de perverbes à chaque lecture. L'intégralité des textes et des images sont créés à partir de cette méthode à la fois déterminée et aléatoire.

Cette œuvre est présentée en traduction française sous le titre Trois rails sous tension dans le septième numéro de bleuOrange, revue de littérature hypermédiatique.

Pour citer
NT, 2, Laboratoire. 09 mars 2021. « Three Rails Live ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <https://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/three-rails-live>. Consulté le 26 novembre 2022.