Cloaque.org
1 / 8

Cloaque.org

Artiste
icon
Carlos Sáez
icon
Claudia Maté
Année
Média
Internet
Consulter l'oeuvre
Dernière consultation
22 mai 2018
info

Auteur(s)
icon
Charles Marsolais-Ricard

Cloaque.org est une expostion en ligne initiée et commissariée par Carlos Sàez et Claudia Maté. Cette exposition prend la forme d'un assemblage continu d'images entremêlées, liées ensemble sous forme de collage. Réactualisation du cadavre exquis, Cloaque.org agence un ensemble de déchets numériques afin de créer un parcours d'exposition qui agit en tant que collection de rebuts de la plateforme web qui l'héberge, soit Tumblr.

Débuté par Sàez et Maté en 2012 en tant que décharge de débris numériques, le projet a progressivement acceuilli la participation de différents artistes, dont Nicolas Sasson, Émilie Gervais, Lorna Mills, Kyunghee Jwa, Eva Papamargariti et Kim Laughton, devenant une exposition collaborative. L’internaute parcourt l'exposition en faisant défiler verticalement une imposante succession d’images, de gifs et de vidéos, le nom de l'oeuvre et de l'artiste se succédant dans le coin supérieur droit de l'écran. En plus de ce format longiforme d'exposition en ligne réinterprétant la fonction web du scroll, le site comprend les accès browse me, une liste de l'ensemble des oeuvres; about, un manifeste concis du projet; I five you, un répertoire des artistes participants; ainsi que contact, une fenêtre de courriel adressé aux créateurs de Cloaque.org. 

Les deux principales définitions du terme français «cloaque» offrent des pistes de réflexion quant à la valeur conceptuelle de cette exposition. En effet, un cloaque défini tant le lieu de réception de débris et d'eaux usées que l'orifice, chez les amphibiens, les oiseaux et les reptiles, de rencontre des voies digestives, urinaires et génitales1Carlos Sàez explique son choix du terme cloaque dans un entrevue: «It is a part from the excretory system from birds and some reptiles. It is the place where excrements, urine and sperm meet. It means also cesspit, both in French. But before I knew that, it was a fetish word I had, without knowing if it was a real word or not. I just always liked this combination of letters. It does not only exist, but also fits with the idea of the project!» (Valentine et Saèz, 2012)Cloaque.org agit en ce sens comme décharge, véritable tube digestif, des collections en ligne où se rencontrent des flux d'images de provenance diverse, rejetés par le trop-plein visuel du web.

Disponible en version partielle sous cloaque.org, le compte Tumblr est désormais archivé en date du 21 mai 2019 sur Internet Archive

citation

Citer le projet

Marsolais-Ricard, Charles, Maté, Claudia et Sáez, Carlos. 22 mai 2018 « Cloaque.org » Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <https://nt2.uqam.ca//fiches/cloaqueorg>. Consulté le 23 juillet 2024.

Taxonomies

Nature
Exposition en ligne, Oeuvre, Vitrine artistique ou littéraire
Interactivité
Activation, Moteur de recherche, Navigation à choix multiples
Format
Image, Image animée, Texte, Texte animé, Texte numérisé, Vidéo/film/court-métrage
Thèmes
Appropriation, Cadavre exquis, Collection, Compostage, Création collective, Déchet, Décomposition, Exposition en ligne
Média
Internet
Année
2012
Langue(s) de l'oeuvre:
Anglais, Arabe, Chinois, Français