Remembering the Dead

Dans Remembering the Dead John Barber rend hommage à toutes les victimes des fusillades de masse depuis les 1880s aux États-Unis. Sujet macabre et déchirant, Barber l'aborde sans fioritures. Une voix automatisée lit un par un les prénoms et noms des victimes, ces derniers également affichés sur un fond noir avec leur âge, la date et le lieu au moment de leur meurtre. Une fois lus, les noms s'accumulent les uns après les autres pour enfin couvrir le fond noir.

Créée pour la première fois en 2015, l'œuvre continue de s'augmenter au fur et à mesure que les victimes de la violence armée se multiplient. En date du 10 mars 2021, Remembering the Dead prend une durée de plus d'une heure pour achever une lecture complète de la liste de victimes.

Cette œuvre est publiée en traduction française sous le titre Se souvenir des morts dans le neuvième numéro de bleuOrange, revue de littérature hypermédiatique.

How to cite
Martin, Alexandra. 10 mars 2021. “Remembering the Dead”. Entry in the Laboratoire NT2's Hypermedia Art and Literature Directory. Available online: Laboratoire NT2. <https://nt2.uqam.ca/en/repertoire/remembering-dead>. Accessed on December 3, 2021.