Zone

Zone est une oeuvre immersive conçue par Andy Campbell et David Jhave Johnston. Elle confronte l'internaute à la mort et au deuil à travers l'exploration d'un univers 3D sombre. Pour accéder à l'oeuvre, l'internaute doit cliquer sur un lien où on peut lire: «Accept that they're gone». Il entre dès lors dans un univers qui, au premier abord, a tout l'air d'un monde apocalyptique. Le paysage sombre, désertique, de couleur sang, n'est éclairé que par moments par les éclairs d'un orage et quelques lampadaires. Alors que l'image défile, des strophes de poème s'affichent dans le coin supérieur gauche de l'interface. L'agencement de vocabulaires très organiques, en lien avec le sang et le corps en décrépitude, donne un tout autre sens à l'univers apocalyptique présenté devant nos yeux. 

À tout moment, l'internaute peut cliquer sur l'écran. À partir de ce moment, perdu dans un cauchemar, il a 90 secondes pour explorer ce qu'il souhaite comprendre de cet univers: la voiture fracassée contre un arbre, un immeuble détruit. Un peu partout, des mots s'impriment, fragments presque illisibles, palimpsestes à l'image du tissu de souvenirs et de mémoire qui se déchire à la mort. Lorsque l'internaute s'approche de ces espaces, l'ambiance sonore se charge elle aussi de multiples sons, parmi lesquels on semble reconnaître des voix. Il est possible aussi de changer de perspective (féminin ou masculin) pendant l'exploration des lieux.