Sydspissen

Auteur·e·s: 

«Sydspissen» est un poème hypermédiatique d'Alexandra Saemmer qui fait écho à «Rébus», autre poème hypermédiatique de l'artiste.

L'oeuvre, organisée en neuf modules rectangulaires composés de fragments d'image et de texte, se meut continuellement sur un fond sonore mêlant bruit sourd et goutte à goutte. Lors de l'activation et du passage de la souris, le module augmente progressivement ou est partiellement recouvert par des rectangles blancs. Le texte s'anime, laissant parfois apparaître de nouveaux vers.

Au même titre que «Rébus», «Sydspissen» propose une réflexion sur le temps, «la question de l'éphémère [étant] au centre de toutes [l]es créations [de l'artiste]1». Si «Rébus» renvoie explicitement à une pièce manquante, «Sydspissen» traduit la difficulté de reconstruire un souvenir: chaque image, dès lors qu'elle est survolée, convoquée par l'internaute, empiète sur celles qui l'environnent, faisant émerger des phrases enfouies. L'artiste plonge alors le lecteur dans la contemplation d'une oeuvre qui tangue, à l'image d'un souvenir qui s'élabore en comblant les blancs laissés par une mémoire fragmentaire.

Pour citer
Kergourlay, Gwendolyn. 4 février 2016. « Sydspissen, par Saemmer, Alexandra ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <http://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/sydspissen>. Consulté le 22 octobre 2017.