[ openspace ] wilderness

Auteur·e·s: 

L'oeuvre [ openspace ] wilderness d'Andrew T. Lyman, crée en 2013, a été commandée par le National Endowment for the Arts. [ openspace ] wilderness est désormais archivée sur le site Turbulence.org et il est possible d'avoir un aperçu de cette oeuvre par une navigation filmée réalisée par l'artiste en 2014.

[ openspace ] wilderness consiste en une sorte de réserve naturelle virtuelle. Il s'agit d'un effort de «préservation» pour des blogues désertés. L'oeuvre est «habitée» par plus de 6000 blogues qui n'ont pas eu de nouvelles publications de leur auteur depuis plus de six ans. Les internautes sont invités à explorer les différents contenus laissés à l'abandon à l'aide d'un moteur de recherche et peuvent aussi interagir avec les contenus, comme «prédateurs» ou comme «foreurs», modifiants et détruisants l'archive des blogues. Les «prédateurs» «dévorent» les blogues et les «foreurs» les morcellent, dans une logique de consommation des contenus. En ne consommant pas assez de profils, la barre d'énergie de l'internaute décroît et peut ainsi «mourir de faim». L'oeuvre de Lyman est un espace soumis à l'influence des gens qui la fréquentent: «Elle peut être cartographiée et préservée, ou envahie et rongée, dépendamment des actions des visiteurs».

[ openspace ] wilderness a elle-même fait face à la désuétude, mais existe encore sous une forme archivée. Ce nouvel état est fascinant par le fait qu'une oeuvre archivant une époque du web (celui du blogue conventionnel, tombé en désuétude avec l'apogée du micro-blogging) devient elle-même archivée, après avoir fait l'épreuve du temps et de l'obsolescence.

Pour citer
Tremblay, Alexandra. 24 août 2017. « [ openspace ] wilderness ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <http://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/openspace-wilderness>. Consulté le 19 octobre 2017.