• InOut (navigation filmée #1)

InOut

Auteur·e·s: 

InOut s'intéresse à la création connective. Ce site permet la mise en relation de projets artistiques connectés en réseau. Les échanges de flux s'effectuent en temps réel: chaque projet se nourrit de flux extérieurs et rend disponible le résultat de sa production. Les trois types de flux (vidéo, audio, données) peuvent être intégrés dans tout type d'environnement logiciel. Les projets sont répartis dans différents lieux et un simple accès Web permet la participation. Tout d’abord, les participants doivent s’inscrire pour avoir accès au serveur d’In/Out, après quoi la connexion s’effectue entre les différents projets et leurs profils.

In/Out peut être considéré, selon les mots de Maurice Benayoun, comme un «écosystème» favorisant une approche opensource et créative. Chaque participant doit à la fois recevoir des flux de données mais aussi en produire afin d’alimenter le réseau. Les artistes peuvent à la fois utiliser les flux, les détourner ou bien les ignorer. Chaque projet artistique constitue une «cellule» à la fois émettrice et réceptrice, interconnectée: «chaque cellule constitue une création en soi et n’est pas à considérer comme un élément d’une création collective. (…) Chaque production doit avoir une forme de visibilité/audibilité. Que ce soit en ligne ou dans un lieu d’exposition, l’œuvre se donne à voir et/ou à entendre.»

In/Out a fait l’objet d’une exposition intitulée IN/OUT x.0 qui a eu lieu du 1er au 10 Décembre 2008. Artistes et chercheurs s’y sont appropriés les potentialités d’échange de flux de données en temps réel au travers d’œuvres interconnectées présentées dans plusieurs lieux.

In/Out abrite ainsi plusieurs projets: Qualia de Vincent Ciciliato, Comme vous, je connais l'oubli d’Olivier Perriquet, Collectionnisme 2.0 de Mayumi Okura et Dominique Cunin, Driving de Florent di Bartolo, Gestes: trois variations sur la Naissance d’Yves-Marie L'Hour et Benoit Meudic, Cartels d'identité de Thomas Cheneseau, Générateur Poiétique d’Olivier Auber, Tempo d’Emilie Brout et Maxime Marion, "f ∞ .." de Vincent Goudard.

Nous détaillerons particulièrement deux œuvres faisant partie du réseau In/Out. Tout d’abord Qualia de Vincent Ciciliato: il s’agit d’un projet d’installation vidéo générative inspirée du film Tango de Zbig Rybczynski (1980) et de Salo de Pier Paolo Pasolini (1975). L’œuvre est avant tout une réflexion sur la gestuelle et le foisonnement. L’œuvre consiste en différents tableaux habités par des acteurs, ici dénommés avatars, chacun se voyant attribuer le flux de données d’une des autres œuvres composant le réseau In/Out. Les données entrantes sont traduites en comportements gestuels aléatoires que les acteurs doivent performer. Qualia envoie ensuite à son tour des images et des données dans le réseau. Nous avons affaire à un même système caractéristique de flux dans l’œuvre de Florent Di Bartolo. DrivingVanishing Point de Richard C. Sarafian (est reproduite numériquement une Dodge Challenger de 1970, inspirée du film). La simulation fait ensuite l’objet d’une installation, dans laquelle le flux de données tiré de In/Out permet de composer aléatoirement les comportement de la voiture: intensité des phares, trajectoires, accélérations etc. L’œuvre envoie elle aussi à son tour des données pour alimenter le réseau.

Finalement, si In/out constitue en premier lieu un outil de création pour les artistes qui s'y connectent, elle finit par devenir en même temps elle-même une oeuvre composite, en mutation incessante. In/Outtémoigne de «la diversification et la fluidification des échanges rendus possibles par la multiplication des réseaux et des systèmes de communication (...)» (Benayoun, Maurice)

L'oeuvre n'est plus disponible à cette adresse originale: http://www.citu.fr/wiki/index.php?title=Accueil. Elle est dorénavant disponible en version partielle sur Internet Archive ici: http://web.archive.org/web/20131219111947/http://www.citu.fr/wiki/index.php?title=Accueil

Pour citer
Guilet, Anaïs. 2009. « InOut, par Benayoun, Maurice ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <http://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/inout>. Consulté le 23 octobre 2017.