Générique II

Auteur·e·s: 
Cette oeuvre se veut une réponse à Julie Morel, qui a créé Générique (cette oeuvre est aussi répertoriée dans cette base de données). Dans les deux cas, le générique est détourné. Le générique, dans les deux travaux, EST l'oeuvre. Chez Morel, des mots défilent et traitent de la trace. L'idée selon laquelle «générer», faire des actions, c'est exister est soulevée. Dans l'oeuvre de Chatonsky, plusieurs génériques de films ont été rassemblés. Tous ces génériques défilent aléatoirement. Comme Chatonsky le mentionne, ce défilement peut inciter l'internaute à se poser des questions au sujet, entre autres, des fonctions du générique. L'internaute peut aussi, à partir de ce site, avoir accès à l'oeuvre de Morel.