Galerie Galerie

Galerie Galerie est une plateforme en ligne de diffusion et de réflexion sur l’art née d’un besoin d’offrir un lieu autonome, spontané et informel aux pratiques artistiques numériques. En plus de proposer un lieu d’expérimentations dédié aux artistes émergent.es et professionnel.les, Galerie Galerie offre des outils favorisant la transition des médiums traditionnels vers l’environnement web et numérique. Par l'élaboration d'expositions en ligne et IRL (in real life), valorisant la culture web et les créateur.trices et collectivités déprécié.es par les grandes institutions de l'art, cet organisme à but non lucratif créé en 2016 offre une programmation à la fois critique des conditions de production de l'art hypermédiatique et appropriatrice des outils de communication hypermédiatiques1et de diffusion actuelle du web à des fins de démocratisation de l'art. 

L'espace virtuel de Galerie Galerie se développe sous la forme d'un environnement 3D mimétique d'une galerie d'art conventionnelle. Ainsi, il est possible de se déplacer, des bureaux jusqu'au grand salon, en passant par l'entrée. Les visiteurs et visiteuses sont accueilli.es dans les bureaux par trois avatars de la coordination, ainsi qu'un «Stagiaire_nonrémunéré.e?». À partir de l'entrée, deux accès au cadre de porte en colonnes grecques conduisent à l'exposition en cours, si tel est le cas, et à la collection permanente. Livre d'or, dans lequel les visiteur.euses peuvent signer et commenter, est déposé sur une table circulaire. Puis, les archives de Galerie Galerie peuvent être consultées à partir du grand salon. Une porte donne même accès aux toilettes de la galerie à partir de cette pièce. Ces différentes fonctions du site sont aussi disponibles à travers un menu accessible à gauche de l'écran.

Galerie Galerie a élaboré depuis sa création cinq expositions accompagnées d'un lancement IRL, soit C LA VIE ¯\_(ツ)_/¯ (2016), Silicon Vallée (2016), B34U D3551N (2017), Insta (2017), Up! (2017), Salut l'Internet- Kwei pamikicikopitcikan - Kuei anite ka tapishimitishunanut - Hello the Internet - Ashkennon’nia Internet - Kway Internet (2018) et Bed Art School (2018), un encan numérique et une soirée de projection de vidéo d'art, Chaud maintenant (2018). De plus, la création d'une récente collection permanente2augure une démarche archivistique nécessaire à la postérité de l'art numérique et web issu du Québec. 

  • 1. La résidence vidéographique en ligne Up! (2017) sur le compte Instagram de la galerie est un exemple de cette jonction entre une forme de soutien artistique avérée, la résidence artistique, ayant lieu sur une plateforme s'inscrivant dans le paysage des médias sociaux.
  • 2. La collection permanente de la Galerie en ligne compte présentement (2018) deux oeuvres, soit Jeuvidéoclip «La Fête + Laps» (2017) de Katerine Dennie-Marcoux et Alexis Dionne, un environnement interactif en 3D élaboré en collaboration avec les groupes de musique La Fête et LAPS, et Il est faux de croire que tu ne reverras peut-être jamais cette belle poubelle pas du tout instable (2017) de Sarah L'Hérault, un assemblage d'éléments hétéroclites doublé par une énumération vocale de la part de l'artiste qu'il est possible de faire défilier verticalement.
Pour citer
Tremblay, Alexandra et Charles Marsolais-Ricard. 23 mai 2018. « Galerie Galerie ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <http://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/galerie-galerie>. Consulté le 15 novembre 2018.