Entrelacs

Auteur·e·s: 

L’œuvre Entrelacs est un tableau interactif qui donne à voir deux figures humaines entrelacées et tourmentées. Plongées dans l’obscurité, ces silhouettes furtives se révèlent à l’internaute lorsqu’il agite rapidement sa souris sur la surface de l’image. À mesure que l’œuvre progresse, les visions se diversifient et dévoilent des corps fragmentés, suspendus ou courbés. Les mains sont particulièrement présentes; elles se posent en premier plan de l’image désembrouillée ou elles couvrent les yeux des danseurs. Cette action «frottée», évoquant l’acte de colorier ou encore de polir, complexifie et précipite également la trame sonore qui créée une ambiance à la fois sombre et étrange. Des sons lointains et étouffés résonnent alors, vifs, et renvoient astucieusement à l’éclaircissement des différentes visions.

L'œuvre multimédia de Nicolas Clauss fut réalisée en collaboration avec le collectif K.O.com et avec la participation de Stephan Krieger. Le projet ombrelle Intérieurs Nuit/Extérieurs Jour, né en 2008, découle d'une rencontre entre les directrices et chorégraphes Manon Avram et Virginie Giraud et des participants aveugles. La notion de cécité est ici explorée à travers l'expérience de l'obscurité. Le regard de l’internaute et son désir de voir est continuellement frustré et déjoué, donnant lieu à une participation active de l’internaute ou inversement, à une résignation. La cécité est ainsi une expression de l’aveuglement, de la peur et de la confusion et, plus généralement, de l’hégémonie de la vision dans la société actuelle.

Pour citer
Cortopassi, Gina. 11 mars 2014. « Entrelacs, par Clauss, Nicolas ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <http://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/entrelacs>. Consulté le 20 octobre 2017.