Empire State

Auteur·e·s: 

Empire State est une œuvre de Steve Klise ralliant l’observatoire de l’Empire State Building et son analogue virtuel sur le Web. Plus précisément, l’œuvre capte, transpose et traduit en temps réel les flashes d’appareils photo qui animent le gratte-ciel new-yorkais pour les reproduire sur le site Web. C’est ainsi qu’après 16h59, heure du coucher du soleil dans la métropole américaine1, chacun des flashes émis par les appareils des visiteurs à 373,1 mètres d’altitude se retrouve simultanément sur Internet.

Empire State propose également à l’internaute de donner corps à l’œuvre en lui fournissant les instructions détaillées pour construire un modèle réduit de l’édifice en Lego. Équipé d’une carte flash, d’une ampoule à LED et de fils électroniques, le modèle réduit, une fois assemblé, retransmet lui aussi les éclats lumineux. Dans l'esprit du DIY (do-it-yourself), une culture de hackers et de créateurs valorisant l'autonomie et l'économie du partage, l'internaute peut reproduire l'acte créateur et ainsi, se poser en tant que collaborateur.

La portée et la complexité d'Empire State s'amplifient donc à mesure que l’œuvre se matérialise, que les lieux relayant le code se multiplient. Les flashes rythment des temporalités différentes et rassemblent des inconnus autour d'un symbole du génie et de la puissance américaine au sortant de la Grande dépression. Mais ce qui réunit réellement les participant.e.s, ce sont les éclats de lumière, l'expression involontaire d'un désir de mémoire, d'une volonté de fixer le temps. Chacun des flashes provoque dès lors un récit, du moment que les observateurs et les observatrices du monde entier, du piéton new-yorkais à l'étudiante berlinoise, les investissent de leurs songes et de leur imaginaire.

L'œuvre simule également la logique de la boucle de rétroaction propre aux technologies de l'information. En effet, Empire State transpose d'abord le réel en code et offre à l'internaute la possibilité de reconvertir ces données en lumière par l'entremise du modèle réduit. Immeuble, modèle(s) et code se relaient ainsi, transformant les observateurs en observés, comme le révèle le descriptif de l'œuvre.

Pour citer
Cortopassi, Gina. 21 janvier 2015. « Empire State, par Klise, Steve ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <http://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/empire-state>. Consulté le 16 octobre 2017.