Dear Esteban

Dear Esteban est une oeuvre immersive créée par le duo Travis Chen et Nolan Fabricius, connu sous le pseudonyme URSA. Gentille parodie de Dear Esther (thechineseroom/Robert Briscoe), oeuvre qui narrait les errances d'un explorateur mourant, Dear Esteban se veut un drame plus léger, relevant plutôt de la flânerie mélancolique. Après avoir téléchargé l'application (disponible pour PC et Mac), l'internaute se trouve plongé dans un univers virtuel aux accents oniriques, un parc désert dont les feuilles mortes de l'automne jonchent le sol. Dans le ciel se profilent d'immenses figures improbables: baleines, motocyclettes, etc. Le joueur, à l'aide de sa souris et de son clavier, se meut dans ce monde étrange, visitant les rues d'une ville déserte ou encore les sentiers abandonnés d'un parc. Une voix s'ajoute aux mouvements déambulatoires de l'avatar. Se rapprochant de l'esthétique du flux de conscience, cette voix s'emmêle dans une multitude d'échos, rappelant donc aussi l'idée d'un palimpseste de souvenirs, de mémoire. Le jeu prend fin lorsque le joueur trouve, au détour d'un chemin, sans savoir ce qu'il cherchait réellement, la tombe de son défunt chat.