Cloud Tweets

Auteur·e·s: 

L’artiste américain David Bowen est connu pour ses installations qui allient machines interactives et monde naturel. L’eau, les mouches et les nuages sont des éléments récurrents dans sa pratique. Dans le cas de Cloud Tweets, un logiciel créé sur mesure enregistre en continu des messages sur Twitter. L’auteur de ces tweets: les nuages.

L’œuvre prend la forme d’une installation et d’une page Twitter (twitter.com/cloud_tweets). Elle a été présentée en 2013 au festival Chroniques des mondes possibles à la Vasarely Foundation à Aix-en-Provence et en 2013-2014 dans le cadre de l’exposition collective My Brain is in My Inkstand: Drawing as Thinking and Process au Cranbrook Museum of Art à Bloomfield Hills (Michigan).

Bowen décrit le fonctionnement de l’œuvre sur son site Web: «Une caméra dirigée vers le ciel capture en temps réel les mouvements des nuages et leurs formes. Elle envoie ensuite ces informations à Twitter sous forme d’algorithmes. Lorsque les 140 caractères sont atteints, la touche "entrée" d’un clavier virtuel est actionnée pour envoyer le message sur le réseau social.»

En visitant la page Twitter de l’œuvre, 85 200 tweets ont été générés par le système. Les messages sont tout aussi codées que les algorithmes qui les produisent. Le dernier message a été publié le 25 septembre 2014.

Les tweets ne comportent pas tous le même nombre de caractères malgré la formule établie. Certains sont extrêmement simples, soit un simple «z» majuscule, certains sont plus élaborés comme celui daté du 7 septembre 2014: «?><MNBVCXZ:LKJHGFDSA}{POIUYTREWQ+_)(*&^%$#@!~?><MNBVCXZ'lkjhgfdsa][poiuytrewq=-0987654321`/.mnbvcxz'lkjhgfdsa][poiuytrewq=-0987654321`/.».

Ce n’est pas la première fois que l’artiste met en scène les nuages ou Twitter. Fly Tweet (2012) comporte le même système algorithmique que Cloud Tweets. L’œuvre consiste à enfermer des mouches dans une sphère en acrylique comportant un clavier d’ordinateur. Grâce à une vidéo qui capte les mouvements des mouches sur le clavier en temps réel, des messages Twitter sont ensuite générés automatiquement. En 2014 avec Cloud piano, les nuages sont reliés à un piano à queue. Alors qu’une caméra observe le ciel, un logiciel créé sur mesure actionne les touches du piano selon la forme et le mouvement des nuages.

Pour citer
Tronca, Lisa. 6 avril 2016. « Cloud Tweets, par Bowen, David ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <http://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/cloud-tweets>. Consulté le 18 octobre 2017.