• The Attributes of Heartbreak: Gilgamesh's Clockface (navigation filmée #1)

The Attributes of Heartbreak: Gilgamesh's Clockface

Auteur·e·s: 

Attributes of Heartbreak: Gilgamesh’s Clockface est une adaptation hypertextuelle de l’Épopée de Gilgamesh, adaptée par la poète et professeure Carolyn Guertin. Tout comme la version ninivite du récit original qui comportait douze tablettes, l’œuvre de Guertin est divisée en douze sections: Trust, Secrets, Lies, Love, Blindness, Grief, Hope, Treachery, Devotion, Seduction, Silence, Betrayal. Ces sections sont les titres d’autant de poèmes autonomes qui peuvent se lire de façon linéaire, à condition de connaître l’enchaînement exact des hyperliens. Toutefois, la richesse de l’œuvre est révélée par l’entrelacement des différents poèmes; la lecture linéaire des poèmes est donc impossible. L’internaute devra cependant noter qu’Attributes of Heartbreak n’a jamais été complétée. Après un violent accident où elle faillit laisser sa vie, Carolyn Guertin devait se remettre à l’ouvrage pour commencer une deuxième partie de l’œuvre, Ishtar’s journey, qui, semble-t-il, n’a jamais vu le jour. Il en va de même pour les parties intitulées Devils and Demons et Prophecies and Magic.

Reprenant les grands motifs de l’épopée originale, Guertin donne une voix plus intime au héros légendaire. Ce texte participant des grands mythes sumériens (à situer dans l’Irak actuelle) est basé sur le rêve prémonitoire du roi d’Uruk, Gilgamesh: roi tyrannique baignant dans les excès, Gilgamesh se fait envoyer Enkidu, un homme sauvage, capable de le combattre et de mettre fin à sa tyrannie. Gilgamesh n’est cependant pas défait et, trouvant en Enkidu un compagnon, ils iront vaincre le géant nommé Humbaba dans la grande Forêt de Cèdres (le Liban) ainsi que le Grand Taureau céleste, mis sur leur chemin après que Gilgamesh ait refusé les avances d’Ishtar (la déesse de l’amour). Enkidu tombera alors malade suite au courroux des dieux et Gilgamesh, immortel, découvrira ce qu’est la mort en étant témoin de celle de son partenaire. Échappant au temps agraire, cyclique, ce récit est important puisqu’il montre pour l’une des premières fois la mort en tant que processus irréversible. Gilgamesh tentera de trouver un remède auprès d’Utar-Napishtim (ou Ut-Napishtim, survivant du Déluge), mais ce dernier ne pourra rien pour lui. Le roi d’Uruk retourne alors dans son royaume et tentera d’y mener une vie heureuse. Tel que décrit dans le journal qu'a tenu Carolyn Guertin lors de la rédaction de cette partie de l’œuvre, Gilgamesh se trouve ici à mi-chemin entre un prophète de l’Ancien Testament et un étrange punk de la rue, graffiteur de surcroît (Guertin, 1999).

La version hypertextuelle adaptée de l’Épopée de Gilgamesh s’immisce plus profondément que l'original dans la relation amoureuse qui s’est tissée entre Gilgamesh et Enkidu. Ce dernier se fait avoir par Ishtar, qui s’était présentée à lui sous la forme d’une courtisane (nommée Shamath dans la version de Guertin ou Shamash dans les textes originaux) et à qui il fera l’amour, alimentant chez Gilgamesh un sentiment de jalousie et de traîtrise. La tension entre les deux personnages est illustrée non seulement par la fragmentation du texte par la voie de l’hypertexte, mais aussi par les images d’arrière-plan qui accompagnent chacun de ces fragments: on y retrouve soit des pierres au mortier lâche, des briques ou bien des morceaux de tissus solides. Mélange de passion, de rivalité et de confrontation entre les mortels et les dieux, sans oublier la dualité entre nature et culture, Attributes of Heartbreak est une excellente réappropriation d’un mythe. Une version terminée de l’œuvre aurait toutefois été appréciable pour donner à Ishtar sa propre voix, ce qui aurait  permis une plus grande mise en tension du récit et une lecture plus longue.

Pour citer
Bordeleau, Benoit. 29 juillet 2009. « The Attributes of Heartbreak: Gilgamesh's Clockface, par Guertin, Carolyn ». Fiche dans le Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques du Laboratoire NT2. En ligne sur le site du Laboratoire NT2. <http://nt2.uqam.ca/fr/repertoire/attributes-heartbreak-gilgameshs-clockface-0>. Consulté le 18 octobre 2017.