Web

Oeuvre miroir, autoréflexivité, autoréférentialité
Exposition référente: 

Un réflexe normal de toute « nouvelle » discipline artistique, quand elle naît d’une technique, d’une technologie ou d’un support inédits, est de réclamer haut et fort les spécificités qui la distinguent des autres pratiques, pour démontrer ce qui lui est « essentiel ». Cette vision polarisée,  celle de la définition par opposition,  aura tendance à  s’estomper au fur et à mesure que cette nouvelle  discipline confirmera sa place au sein du monde de l’art.

L’art hypermédiatique n’a pas échappé à cette tentation, mettant au centre de son propos ce qui le caractérise, c’est-à-dire le réseau, l’ouverture contributive et la dimension performative.  À l’intérieur de cette tendance, le langage propre au numérique et à l’informatique sont devenus de puissants moteurs de création. L’oeuvre autoréflexive et autoréférentielle ne cesse de rappeler à l’internaute qu’elle est une œuvre hypermédiatique, en revendiquant le statut d’artiste pour son créateur, en mettant en scène les interfaces et principales conventions du langage informatique ou encore en utilisant le dispositif comme miroir.

Pièces d'exposition associées: 
Fichier attachéTaille
abecedaire_web.pdf292.54 Ko
Vidéos sélectionnées dans le répertoire: 

I'm a Net Artist (navigation filmée #1)

Pour la Biennale de Venise de 2003, le collectif Area3 met en ligne dans la revue Gluebalize, un amusant film hypermédiatique I’m a net artist qui se présente comme une autoréflexivité complète du Web et de ses agents. Toutes les composantes de l ‘hypermédia figurent dans ce petit clip grandement autodérisoire.

Entrepile | Passer un bon coup de Data (navigation filmée #1)

Dans Entrepile | Passer un bon coup de Data (2009), l’ambition de l’artiste Hugo Nadeau est à la fois grandiose et déroutante, celle de rassembler dans son site un « grand n'importe tout » de contenu Web. Ce contenu, devenu matériau, est utilisé dans un esprit d’autoréflexivité critique.

pomme.alt.escape.com (navigation filmée #1)

Pomme.alt.escape.com de Frédérique Laliberté (2010) est un ready-made critique s’offrant comme miroir inversé du Web et de son environnement informatique au sein duquel la navigation est parsemée d’embûches amusantes et où les icônes empruntent des attitudes anthropomorphiques.