Document

Archiver l'événement
Exposition référente: 

L’événement est au cœur de la diffusion Web, cette fenêtre domestique ouverte sur le monde, qui semble prendre le relais tout naturel de l’effet de temps direct que d’autres médias avaient installé avant son apparition. En effet, une bonne partie du discours de validation des modes d’information hypermédiatique tablent sur leur instantanéité et sur la flexibilité du dispositif, qui permet la mise à jour. Mais si Internet permet un regard « en temps réel » sur le monde, il permet aussi de conserver et d’archiver l’activité politique, sociale, économique ou culturelle par divers documents qui en deviennent les traces en action, la construisant et la représentant en même temps.

Le potentiel de remémoration de l’archive tient de la valeur de vérité qu’on lui attribue, du moins sa valeur de vraisemblance, il implique un protocole de réception auquel le spectateur doit adhérer afin que le récit de ce passé, si récent soit-il, se déploie dans ses pleines potentialités.  L’adhésion au contenu du récit, la reconnaissance des documents comme traces de ce qui s’est réellement produit, et l’incontournable valeur de vérité attribuée à l’image médiatique sont les fondements de ce protocole. Le document ou l’archive impliquera toujours une mise à distance des événements du passé et ce décalage, si léger soit-il, est ce qui fait l’histoire.  Il n’y a jamais d’histoire en direct.

Pièces d'exposition associées: 
Fichier attachéTaille
abecedaire_document.pdf230.48 Ko
Vidéos sélectionnées dans le répertoire: 

Excerpts from An Archive (navigation filmée #1)

Excerpts from an archive de Deanne Achong (2001) rassemble des biographies en pièces détachées, par le biais d’archives présentées sous diverses formes (photographies anciennes, textes, chansons, registres de naissances). L'internaute navigue parmi les textes et les images pour relier les bribes de vie à des personnages qui échapperont toutefois à une saisie globale.

Palabras_

Palabras_

Palabras_ de Sharon Daniel (2006), propose un parcours sur le mode documentaire, d’archives vidéo tournées par des membres de communautés dites « marginalisées » de San Francisco, de Buenos Aires ou encore du Darfour.  Palabras_ ou « paroles » sur la vie quotidienne de gens « invisibles » et mis à l’écart de la société des nantis.

The File Room (navigation filmée #1)

Dans son œuvre emblématique The File Room, Antoni Muntadas avait déjà préfiguré les potentialités narratives de l’archive, exploité sous un mode paradoxal par une œuvre dont le thème central était celui de la censure,  donc de l’interdit de parole.  D’abord présentée comme une installation au Chicago Cultural Center en 1994, l’œuvre se donne comme base de données évolutive et contributive en ligne depuis 2001. Le contenu du site The File Room présente principalement des cas de censure au fil de l’histoire afin de redonner une tribune à des paroles oubliées, censurées car jugées dangereuses.