Présentation de Bertrand Gervais « Hochelaga imaginaire : Pour une géopoétique urbaine »

12 Décembre 2014
Conférence

La deuxième séance du séminaire informel «  Presse et ville  » de la saison 2014-2015 aura lieu le vendredi 12 décembre dès 13 h 30 à l'Institut d'études canadiennes de McGill (3463 rue Peel). Autour du thème « Presse et quartier  : un autre imaginaire de la ville », nous aurons le plaisir d'échanger avec Bertrand Gervais (UQAM) et Alex Giroux (UQAM).

Bertrand Gervais : « Hochelaga imaginaire : Pour une géopoétique urbaine »
Nous nous interrogeons, dans le cadre de ce projet, sur la manière d’occuper Hochelaga-Maisonneuve en faisant intervenir trois perspectives : 1) l’exploration physique du lieu qui permet une interaction concrète avec lui, un cheminement singulier et une perception intime de l’environnement : c’est l’expérience du lieu; 2) des interventions de personnes ayant une connaissance approfondie des lieux, acquise grâce aux savoirs géographiques, historiques et scientifiques ou à l’expérience vécue de façon à récupérer une mémoire du lieu; 3) une mise en tension de l’expérience et de la mémoire par un processus créateur, seul capable d’assurer la médiation entre expérience et mémoire : c’est l’imaginaire du lieu.

Alex Giroux : « Presse contre-culturelle : la musique comme pratique communautaire entre 1967 et 1973 »
Il s'agit de la troisième et dernière tangente qu'emprunte la contre-culture musicale. La presse contre-culturelle permet de circonscrire les lieux, les pratiques et les discours qui composent la communauté contre-culturelle montréalaise. Les artistes musicaux qui composent cette communauté s'y implantent en investissant des lieux communs pour eux et le public. Leur pratique collective du mode de vie contreculturel s'étend alors au public. Ce dernier répond par des initiatives témoignant d'une certaine autonomie géographique et commerciale et forme des quartiers tel que le Ghetto McGill, Le Carré St-Louis.

Fichier attachéTaille
presse_et_ville_2014.pdf303.35 Ko